Parrainez 1 KM pour soutenir Heidi Levasseur

Atlantica

TRAVERSER L’OCÉAN ATLANTIQUE À LA NAGE

S’échelonnant sur plusieurs mois de nage, Heidi souhaite entreprendre un exploit gigantesque: traverser l’Atlantique à la nage et réaliser une première mondiale.  Bien plus qu’un exploit, ce projet compte déjà deux projets de recherche, la production d’un documentaire, une équipe de marins, une levée de fonds et bien plus encore…

Toute entreprise ou toute personne souhaitant participer à la réalisation de cette Odyssée est invitée à communiquer avec l’équipe d’Heidi.

LA NAGEUSE

Heidi Levasseur

Biographie

Je suis née à Cap-Rouge, banlieue de Québec.

Depuis que je suis toute jeune, la natation est pour moi une discipline naturelle. Les cours de natation étaient le moment clé de la semaine. Ma mère m’y reconduisait et cela donnait lieu à des moments privilégiés.

Au secondaire, j’étais plus que jamais passionnée par ce sport qui me procurait beaucoup de bonheur. Il faut dire que j’étais également douée pour l’athlétisme et mon professeur d’éducation physique l’avait bien remarqué.  Bien qu’il ait tenté de me convaincre à choisir l’athlétisme plutôt que la natation, mon cœur était à la piscine… J’ai donc entrepris un entrainement intensif à l’école Sport-Étude et j’ai gravit rapidement les échelons. M’ayant observé à faire du « sur-temps » au gym et à la piscine, mon entraineure de l’époque, une femme perspicace, a décelée chez moi un potentiel réel pour la nage longue distance. Quelques mots de sa part m’ont suffi pour m’inscrire à un 10, un 25 puis un 42 km de nage.  Ce fut le début de ma carrière…

C’est ainsi qu’à 15 ans, seulement deux ans après mon entrée à l’école Sport-Étude, je  plonge dans un premier exploit : La traversée au lac Memphrémagog, 42 km, devenant ainsi la plus jeune personne à braver ce lac.

L’année suivante, en 1996, je tente de réaliser l’une des plus difficiles épreuves de nage reconnues dans le monde, la Traversée Internationale du Lac St-Jean, 40 km.  Ce fut un succès ; je termine en 4e position chez les dames, réalisant encore une fois une première étant la plus jeune à réaliser l’exploit.  C’est au cours de cet été là que je me taille une place sur l’équipe Canadienne en Coupe du Monde sur 25 km se tenant à Lauzanne en Suisse.  En équipe, nous remportons la médaille de Bronze sur un chrono cumulatif.

En 1999, une série d’événements regrettables me contraignent d’abandonner la natation pour un certain temps.  Passionnée par la science et par les mystères de l’être humain, mon goût d’apprendre et de connaître me transportent au milieu des sciences holistiques, de la biochimie et de la psychologie. Des études qui me captiveront pendant près d’une décennie.

Mais cette trève ne pouvait durer. La natation me manquait énormément.

Une nuit, j’ai été saisie par un rêve intense me replongeant directement dans des eaux vierges et inexplorées.  C’était un appel de mon âme… Un appel au changement, un tournant.  Ce songe m’énonçait clairement que ma vocation se trouvait non pas sur terre, mais dans l’eau!

Sans tarder je reprends donc l’entrainement au début de l’année 2009. Je m’inscris à la descente du Saguenay (42 km) et termine au 1er rang féminin de cette compétition.

Cette réussite me donna des ailes et m’inspira à sortir des sentiers battus.  Me dépasser davantage, réaliser plus grand, conquérir l’impossible dans les eaux du monde. Voilà ce qui m’interpelait.  Dès ce moment, j’ai compris que je nagerais hors des cadres compétitifs.

Comme l’eau d’une rivière, ma passion, la natation coulait dans mes veines.  J’étais convaincue que je pouvais nager successivement plusieurs marathons. En septembre 2009, je décide de descendre à la nage la rivière St-Maurice (165 km) et témoigner de cette aptitude particulière.  Cet accomplissement engendra donc plusieurs autres expéditions…

C’est pourquoi on m’appelle maintenant La Sirène du Québec et mon leitmotiv « Nage vers tes rêves » me suit partout.

Ma mission consiste dorénavant à nager pour conscientiser tous ceux que je côtoie à l’importance de préserver cette ressources vitale qui nous est offert par la nature; l’eau.

 

Collection Atlantica

Une magnifique collection de bijoux afin d’appuyer la campagne de financement d’Heidi Levasseur dans son défi de traverser l’Atlantique à la nage.

Les Créations à Cath… par Catherine Coulombe

Événement 2018

Entrainement intensif

Traversée Antlantica

À suivre sur Facebook

Défi 2017

Le 24 heures de nage, des 21 et 22 juillet 2017 à Shawinigan.

DÉFI 2016

TOUR DU LAC ST-JEAN &
DESCENTE DU SAGUENAY À LA NAGE

SITE WEB OFFICIEL de Heidi Levasseur.

Propulsé par Versom

© 2018 Tous droits réservés.

Atlantica

ATLANTICA Sénégal – Brésil plus de 3000 km à la nage

Présentation

La mission du Projet Atlantica est de propulser la réalisation d’une première mondiale à la nage : la Traversée de l’Atlantique. Heidi Levasseur, une canadienne française, a l’ambition de signer cet exploit et qui plus est, de dédier cette expédition à la protection des océans en péril par la pollution plastique.


 

Un Défi surhumain?

Comptant plus de 3000 km entre la ville de Dakar au Sénégal et la ville de Recife au Brésil, l’athlète devra repousser ses limites physiques et psychologiques et croire en ses capacités. Possédant une expérience de nage en eau libre très riche et entourée d’une équipe compétente, le pari gagnant joue en sa faveur. Heidi sera encadrée par un bateau de sécurité (Catamaran 56’) comportant un équipage de sept personnes. Elle nagera entre 7 et 8 heures par jour et sera assistée par un kayakiste lors de ses séances de nage. Heidi et son équipe estime entre 4 et 6 mois la durée de cette expédition épique dans un environnement où la météo et les aléas de la nature peuvent être imprévisibles.


 

Un record

Lors de chacune des journées de nage, les coordonnées GPS seront enregistrées en début et en fin de séance afin d’assurer qu’au final, chaque km aura été nagé.  Les preuves de l’exploit seront transmises à la WOWSA afin de procéder à l’homologation. Il est à noter qu’aucune femme n’a réussi un tel exploit et qu’un homme a réalisé une traversée de l’Atlantique sans par ailleurs fournir les preuves attestant la distance effectivement parcourue à la nage entre deux continents.


 

Un écho environnemental

Conscientiser et promouvoir la protection des océans, de l’environnement marin et des énergies renouvelables ;


 

Un message humanitaire aux peuples

Cette expédition épique s’élève au-dessus de l’exploit sportif, et rejoint plusieurs sphères de la dimension humaine tout en rappelant des valeurs universelles d’unité, de paix et de libertés des droits humains. Empruntant la route entre l’Afrique et le Brésil qui nous rappelle la triste histoire de la traite des noires, la jeune femme, originaire de l’Amérique, tend la main à toutes les nations afin de réunir les peuples et d’éveiller les consciences à ce rapprochement que nous offre la mer.

STATISTIQUES

Jours de nage
Coups de bras
Heures
Coups de bras / minute
Kilomètres

PARTENAIRES